Faire gagner l'Agriculture
Faire rayonner les Espaces Verts

l'Avis Nature

Archives BA

Informations Techniques préconisations collectives n°18 du 23 Juillet 2013

Mildiou: Depuis une semaine, dans les régions touchées par les orages, de nouvelles taches apparaissent sur les organes néo formés. Leur activité sporulante est loin d’être négligeable. De nouvelles apparaitront avant la fin du mois suite aux pluies du 22. Ailleurs, grâce à l’humidité nocturne, la sporulation se maintient bien que ralentie par les fortes chaleurs. Avant de renouveler la couverture anti mildiou, si nécessaire, pratiquer un écimage élimine une bonne partie du potentiel infectieux.


Informations Techniques préconisations collectives n°17 du 16 Juillet 2013

Mildiou: Comme annoncé, de nouvelles taches de mildiou apparaissent, et l’activité sporulante des anciennes est relancée. Les symptômes de rot brun sont de plus en plus fréquents.Certaines communes du plateau de Garéoult ont reçu un nouvel orage dimanche (de 10 à 30mm), ce qui rend le champignon encore plus agressif.


Informations Techniques préconisations collectives n°16 du 11 Juillet 2013

SPECIAL MILDIOU: Les orages de ces 3 derniers jours ont apporté des hauteurs de précipitations parfois conséquentes mais surtout une fréquence de pluie qui a relancé de nouveaux cycles de contaminations. De nouvelles taches devraient apparaitre le 14 juillet, ainsi que le 16 suite au pluie du 10. Depuis ces orages, l’humidité nocturne est forte. Cela suffit à relancer des sporulations à partir des taches présentes. Les entrées maritimes prévues dans les prochains jours maintiendront cette activité reproductrice du champignon.


Informations Techniques préconisations collectives n°15 du 9 Juillet 2013

Mildiou: Toutes les parcelles qui ont reçu plus de 10mm lundi, ont potentiellement subi une nouvelle contamination de mildiou qui s’exprimera à partir de samedi 13. Sur celles qui ont reçu également une pluie mardi, on pourrait assister dès lundi prochain à une nouvelle explosion de la maladie, s’il y a eu défaut de protection. Dans les autres régions qui n’ont reçu que peu ou pas de pluie, la forte humidité matinale de mardi a suffi pour maintenir la sporulation active sur les taches présentes.


Informations Techniques préconisations collectives n°14 du 2 Juillet 2013

Mildiou: La situation s’améliore encore mais la maladie n’est toujours pas éradiquée, malgré l’absence de pluie significative depuis le 9 juin. Dans les parcelles atteintes, situées en fond où l’humidité persiste longtemps le matin, on trouve encore des taches fertiles. Quelques fois, on rencontre du rot brun. Dans ces situations, si la croissance de la vigne n’est pas ralentie, maintenez la protection à cadence régulière en tenant compte des règles d’utilisation de chaque famille fongicide.


Informations Techniques préconisations collectives n°13 du 25 Juin 2013

Mildiou: La situation s’améliore mais tout n’est pas stoppé, loin s’en faut. Les taches sont toujours actives dans les parcelles à l’abri du vent et où la rosée persiste en matinée. Si les prévisions de Météo France se réalisent on pourrait voir de nouvelles taches sortir les 4 et 5 juillet et du rot brun à partir de la semaine suivante, surtout dans l’Est du département ainsi que dans le Centre Var. Sur le reste du littoral, tout dépendra de la hauteur des pluies et de la durée d’humectation après la pluie…


Informations Techniques préconisations collectives n°12 du 18 Juin 2013

Mildiou: Les fortes chaleurs depuis jeudi n’ont pas suffi à atténuer la virulence des attaques sur grappes sur l’ensemble du Var. Selon les régions, il y a eu entre 1 et 5 matinées avec rosée. Seule la région hyéroise semble offrir des conditions moins favorables au développement de la maladie.
Oîdium: Compte tenu de la fréquence des interventions fongicides cette saison, l’oïdium est assez bien maîtrisé dans l’ensemble.
Botrytis: 2/3 des contaminations ont lieu au moment de la fécondation avec le pollen, c’est dire que le stade A est primordial dans la stratégie de protection contre le botrytis.
Vers de grappe: Les fortes chaleurs ont accéléré l’évolution du ravageur, le vol a débuté samedi dans la région d’Hyères et de St Cyr, lundi à Cuers et Cogolin.


Informations Techniques préconisations collectives n°11 du 12 Juin 2013

Mildiou: Comme indiqué la semaine dernière, la pression de la maladie est très forte. Il devient rare de trouver une parcelle totalement indemne. Même chez des viticulteurs qui ont pu se prémunir correctement, on trouve çà et là quelques taches. Tous les défauts de protection sont maintenant bien visibles : début de protection trop tardif, positionnement de produit au-delà des performances techniques, sous dosage, mauvaises conditions de pulvérisation, passages trop larges et/ou trop rapides, matériel mal réglé…


Informations Techniques préconisations collectives n°10 du 5 Juin 2013

Comme annoncé, les parcelles qui n’ont pas reçu une protection convenable depuis début mai, extériorisent de nombreux symptômes plus ou moins intenses, sur feuilles et sur grappes. De nouvelles taches vont apparaitre à partir du 6 juin dans les parcelles non protégées le 22 mai et qui ont reçu des pluies conséquentes. De même, les pluies du 28 mai provoqueront une nouvelle sortie de taches à partir du 10 juin. Au terme de cette période aucune région ne sera épargnée, mais le taux théorique de ceps atteints variera de 1% à Hyères à 27% aux Arcs et dans le Golfe. Par comparaison avec l’année 2008 au 3 juin, le taux d’attaque moyen dans le Var est 4 fois plus élevé, 2 fois plus élevé par rapport à 2010. Si on compare la quantité d’oeufs mûrs, 2013 est supérieure de 12% à l’année 2008 et de 24% à 2010. C’est dire si le potentiel infectieux est important. Dans cette situation toute rosée est potentiellement contaminante, comme après la sortie de taches du 25 juin 2010.


Informations Techniques préconisations collectives n°9 du 29 Mai 2013

MILDIOU: Il faut attendre la fin de la semaine, voire le début de la prochaine, pour qu’apparaissent tous les défauts de protection lors des pluies du 14 au 19 mai. La plupart des manifestations de la maladie que l’on observe aujourd’hui, proviennent des pluies de fin avril ou du 6 mai pour le Centre et Haut Var…


Informations Techniques préconisations collectives n°8 du 22 Mai 2013

MILDIOU: Cumul des pluies semaine 20: 4 jours de pluies consécutifs avec une température minimale supérieure ou égale à 10° auxquels on ajoute un taux d’oeufs mûrs suffisant pour déclencher des contaminations dans tout le Var, voilà les ingrédients d’un cocktail épidémique dont on verra les effets dans une dizaine de jours.


Informations Techniques préconisations collectives n°7 du 14 Mai 2013

MILDIOU: De nouveaux foyers ont été découverts dans des secteurs plus tardifs comme Flayosc, Pourcieux, mais aussi à Pierrefeu, Taradeau. Les pluies de la semaine dernière n’ont pas modifié la pression de la maladie. Mais les conditions météorologiques ont tout de même favorisé la maturation des oeufs d’hiver. Hormis le littoral Hyérois et le Haut Var (Aups), le seuil épidémique est atteint dans tout le département. Ceci signifie que si la fréquence des pluies prévue se réalise (de 30 à 45mm selon les prévisionnistes), c’est de 4 à 20% des ceps qui pourraient être atteints dès dimanche soir prochain. Aux régions les plus risquées déjà signalées dans notre précédent bulletin, s’ajoute la région de Pierrefeu et Cuers. Quelle que soit la stratégie de protection que vous avez choisie, les mesures prophylactiques qui permettent de limiter l’installation du champignon sont les mêmes : épamprage et le non travail du sol, mais maîtrise de l’enherbement, c’est à dire broyer l’herbe plutôt que de labourer.


Informations Techniques préconisations collectives n°6 du 07 Mai 2013

MILDIOU: Des foyers ont été découverts dans le Golfe de St Tropez, la Londe et Cuers (à confirmer). Les pluies de cette 1ère semaine de mai ont permis une accélération de la maturation des oeufs d’hiver. Le seuil épidémique est atteint dans le Golfe de St Tropez, la moyenne et basse vallée de l’Argens, le long de la RN7 jusqu’à Pourrières et sur la région de Bandol. Ceci signifie que toute prochaine pluie déclenchera une épidémie de mildiou sérieuse dans ces secteurs (de l’ordre de 2 à 3% de pieds touchés). Parmi les mesures prophylactiques qui permettent de limiter l’installation du champignon, l’épamprage et le non travail du sol sont les plus prioritaires dansce contexte.


Informations Techniques préconisations collectives n°5 du 30 Avril 2013

STADES PHENOLOGIQUES: Evolution lente de la végétation, de stade D-E (1ère feuille étalée) pour les parcelles les plus tardives à 7-8 feuilles pour les plus précoces.
PREVISIONS METEOROLOGIQUES: Encore de la pluie sous forme d’averses pour la matinée de mercredi, puis le ciel commencera à s’éclaircir. Jeudi le Mistral modéré poussera les nuages au Nord Est. Enfin le soleil sera généreux vendredi et samedi. A partir de dimanche, et jusqu’à mercredi prochain, le temps sera plus mitigé, avec alternance d’éclaircies et de passages nuageux amenant des ondées. Les températures seront douces, de 10° à 24°.


Informations Techniques préconisations collectives n°4 du 24 Avril 2013

STADES PHENOLOGIQUES: On peut trouver des sarments avec 7 feuilles et les grappes séparées dans les situations très précoces. Dans le Centre Var les grenaches sont au stade 2-3 feuilles étalées, les situations les plus tardives sont au stade pointes vertes.
PREVISIONS METEOROLOGIQUES: Mercredi et jeudi seront les seuls jours où le soleil sera dominant pour la huitaine à venir, grâce au vent d’Est qui pourrait être assez fort sur le littoral. Puis le temps sera maussade à carrément fortement pluvieux dimanche et lundi, et un ciel de traine jusqu’au 1er mai. Par endroit le cumul de pluies pourrait atteindre 60mm, voire plus. Avantage : pas de risque de gel.


Informations Techniques préconisations collectives n°3 du 17 Avril 2013

STADES PHENOLOGIQUES: Le débourrement s’est fortement accéléré, on commence à voir l’inflorescence avec 5 feuilles dans les situations très précoces, l’éclatement des bourgeons est fréquent dans le Centre Var, mais on trouve encore des parcelles qui n’ont pas bougé.
PREVISIONS METEOROLOGIQUES: Encore 2 jours de temps estival, puis une dégradation va s’installer apportant quelques ondées dès vendredi soir. La pluie sera plus conséquente samedi, accompagnée de vent froid avec baisse de 8 à 10° en température maximale. Dimanche sera variable, possibilité de neige sur les sommets du Haut Var. Le soleil reviendra à partir de lundi mais pas la chaleur.


Informations Techniques préconisations collectives n°2 du 10 Avril 2013

STADES PHENOLOGIQUES: Le débourrement se poursuit tranquillement, du stade E (2-3 feuilles étalées) dans les parcelles les plus précoces de la zone littorale au stade A dans la majorité des parcelles du haut Var, voire des quartiers tardifs du Centre Var.
PREVISIONS METEOROLOGIQUES: Après une légère perturbation jeudi, pouvant laisser tomber quelques gouttes en fin de journée, le soleil devrait briller pendant les 8 prochains jours. Un vent variable à modéré devrait souffler jusqu’à samedi limitant la hausse des températures sur les parties les plus exposées (18° maxi sur la côte). Durant la période aucun risque de gel n’est annoncé.


Informations techniques N°1 du 2 Avril 2013

STADES PHENOLOGIQUES: Le débourrement a commencé il y a une dizaine de jours dans les parcelles les plus précoces, elles sont au stade D, sortie des feuilles. Ailleurs les stades s’échelonnent de A (majoritaire) à C pointe verte.
PREVISIONS METEOROLOGIQUES: Le printemps n’est pas pressé : malgré le vent, mercredi sera la journée la plus chaude des 8 jours à venir, ce qui n’empêchera pas quelques pluies de tomber sur le Haut Var et l’Esterel. Jeudi froid, vent et pluies ; vendredi timide remontée des températures et vent qui persistera samedi. Dimanche retour de la pluie sur le Haut Var avant de se généraliser sur tout le département lundi et mardi.


Bulletin Spécial Grêle

Conduite à tenir après la grêle: L’orage qui s’est abattu sur le Centre Var dimanche est absolument extraordinaire par la violence des chutes de grêle et l’étendue des
dégâts. Suite à un tel stress, la vigne, qui ,ne l’oublions pas, est avant tout une liane, va tout faire pour relancer sa végétation. Un
grand nombre d’yeux dormants vont redémarrer (certains l’ont déjà fait), et donner un aspect buissonnant aux souches. Cette masse de végétation juvénile va être un terrain de prédilection pour les maladies cryptogamiques déjà bien installées (mildiou et oïdium). Toute nouvelle végétation devra donc être protégée scrupuleusement, en agriculture biologique comme en agriculture conventionnelle.


INFORMATIONS TECHNIQUES RACINE N°16

STADES PHENOLOGIQUES: Les vignes sont toujours en croissance, donc l’évolution phénologique s’en trouve ralentie : la fermeture de la grappe est à peine achevée dans le Haut Var, on trouve les 1ers grains vérés dans le Moyen Var alors qu’on reste à début véraison sur le littoral.


INFORMATIONS TECHNIQUES RACINE N°15

STADES PHENOLOGIQUES: Les premiers grains vérés ont été observés la semaine dernière sur toute la bordure littorale, ainsi que cette semaine dans les parcelles bien exposées du Centre Var. Dans les secteurs les plus tardifs, la fermeture n’est pas complètement réalisée.


INFORMATIONS TECHNIQUES RACINE N°14

STADES PHENOLOGIQUES, PREVISIONS METEOROLOGIQUES, MILDIOU, OÏDIUM, BOTRYTIS, VERS de GRAPPE


INFORMATIONS TECHNIQUES RACINE N°13 du 06 juillet 2010

Solidarité avec les agriculteurs sinistrés Les agriculteurs souhaitant apporter leur
aide (bras / matériel) aux agriculteurs sinistrés : contacter la cellule de crise: 04 94 99 74 00 – vidauban@var.chambagri.fr


Telecharger adobe reader

Vous devez disposer d’ Adobe reader pour lire ce document.

Votre Meteo locale

Vos Stations locales

Vos Collectes de dechets

Collectes EVPPPPNU

Vos Déclics

Vos Déclics

Nos Formations

Nos Formations

Contacter notre équipe Espaces verts

Contacter notre équipe Espaces verts

Catalogue Produits Espaces Verts

Catalogue Produits


La société RACINE SAP est habilitée à dispenser des formations donnant accès à la certification individuelle pour la région PACA et Languedoc-Roussillon.